Le langage canin: 13 signes à reconnaître

Plusieurs races de chiens dans un livre sur le langage canin
Raphaël Pépin avec un Dalmatien et un Klee Kai

Raphaël Pépin

Enseignant diplômé et consultant en comportement canin certifié

Cet article est écrit par Raphaël Pépin

Enseignant diplômé et consultant en comportement canin certifié

LE LANGAGE CANIN: LA CLÉ UNIVERSELLE À LA RÉSOLUTION DE TOUS LES PROBLÈMES

S'il est un sujet que tout propriétaire de chien devrait maîtriser, c'est sans conteste le langage canin. Les chiens eux sont des experts pour lire le non-verbal. Selon des recherches, ils surpassent les humains ainsi que certains primates dans la compréhension du langage corporel des humains, mais malheureusement, l’inverse est loin d’être vrai. 

Instinctivement, sans formation, les humains ont généralement du mal à comprendre le langage canin avec précision. Plusieurs morsures et problèmes de comportement découlent de cette mécompréhension. Combien de fois ai-je entendu un propriétaire de chien terrifié affirmer à tort : “Non, non, mon chien est bien correct”. Je vous invite à lire pour approfondir votre compréhension du comportement canin!

ÉCOUTER LES CHUCHOTEMENTS

Les chiens communiquent sans cesse avec nous, mais les écoutons-nous vraiment? Ils sont de grands pacifistes, faisant tout leur possible pour éviter les conflits. Cependant, c’est parfois plus difficile avec les humains: lorsqu’ils murmurent, nous les ignorons, il faut souvent qu’un chien crie son inconfort pour se faire entendre.

J’entends souvent des phrases du genre: “Il n'a jamais agi ainsi, mais il a essayé de me mordre”. Bien sûr, je n'étais pas là pour vérifier, mais il est fort probable que ce chien ait donné des avertissements pendant des semaines, qui ont été involontairement ignorés. En passant, un chien n’a pas “essayé” de mordre, il a volontairement raté sa cible pour avertir.

Pire encore, nous voyons souvent des chiens qui "mordent sans prévenir" parce qu'ils sont punis chaque fois qu'ils grognent ou aboient. Ces chiens comprennent que leurs avertissements entraînent des conséquences négatives, donc ils passent directement à la morsure, la seule stratégie qui semble être entendue et qui produit les résultats espérés.

Ignorer l’état émotionnel du chien dans nos interventions avec lui est très dangereux. C’est l’une des raisons pour lesquelles des méthodes d’éducation positives sont essentielles à la cohabitation harmonieuse entre humains et chiens.

UN DICTIONNAIRE FRANÇAIS/CHIEN

Voici une liste non exhaustive des signes que nous rencontrons le plus souvent. Considérez-la comme un cours d'initiation au langage canin !

Il est essentiel de garder à l'esprit que le langage canin doit être évalué dans son ensemble et dans son contexte. On ne peut généralement pas juger de l'état émotionnel d'un chien en regardant seulement sa queue, ses oreilles ou ses yeux isolément ; il faut observer l'ensemble de son corps. De plus, une seule photo, sans contexte, augmente considérablement les risques d'une mauvaise interprétation du langage canin.

1. LA DÉTENTE

Commençons d’abord par ce que nous cherchons! Un chien heureux dans une situation aura des yeux détendus (absence de tension, légèrement fermés), des oreilles souples ou tombantes selon la race, une queue souple qui fait des mouvements amples. Il arborera probablement un sourire (bouche semi-ouverte avec la langue détendue), des pupilles d’une taille appropriée selon la luminosité, et son poids devrait être réparti également sur ses quatre pattes.

Chien golden retriever au langage corporel détendu
chien joueur ayant une approche rebondissante

2. LE CHIEN JOUEUR

Un autre signe que votre chien est heureux est lorsqu’il se déplace de façon rebondissante et inefficace, toujours avec la bouche ouverte et un visage détendu. L’appel au jeu est souvent très bien compris des propriétaires de chien. Le chien pose ses coudes au sol et garde les fesses bien hautes pour signifier qu’il désire jouer et qu’il ne représente pas une menace. Toutefois, gardez à l'esprit que certains chiens adoptent cette position pour désamorcer une situation tendue ou inconfortable et n'ont aucune envie de jouer ou d'interagir.

3. LE LÉCHAGE DU MUSEAU

Ce léger mouvement, lorsqu'il n'est pas lié à la présence de nourriture, est généralement un signe d'inconfort. C'est un peu comme lorsque les humains se jouent dans les cheveux, se rongent les ongles, rient nerveusement ou se grattent. L'animal n'est pas en panique, mais quelque chose le rend inconfortable. Votre chien vous indique ici qu'il serait préférable de réévaluer la situation.

chien incertain qui se lèche le museau
chien qui montre son inconfort en bâillant.

4. LE BÂILLEMENT

Tout comme le léchage, lorsque ce geste n'est pas associé à un chien qui se prépare à dormir ou à un chien qui se réveille, le bâillement est un autre signe d'inconfort à ne pas négliger.

5. LE CHIEN QUI SE SECOUE (SHAKE)

Encore une fois, comme pour les autres comportements qui surviennent hors contexte, lorsque le chien se secoue alors qu'il n'est pas mouillé, cela signifie qu'il a vécu un événement stressant. C'est un peu l'équivalent de l'humain qui pousse un grand soupir de soulagement, une façon de libérer l'adrénaline accumulée.

chien soulagé qui se secoue

6. LE CHIEN ALERTE

Le chien pose son poids vers l'avant, prêt à partir. Ses yeux sont grands ouverts, son regard est fixe, son cou est allongé, ses oreilles sont dressées et sa bouche est fermée. Quelque chose retient son attention ; si rien n'est fait, il risque de partir en trombe pour enquêter sur ce qui l'intrigue. Cela peut être quelque chose qui l'excite, le motive ou lui fait peur.

7. LE CHIEN QUI SE COUCHE SUR LE DOS

Celui-ci est probablement le comportement le plus mal compris des humains. Lorsqu'ils rencontrent un étranger ou une personne moins familière, certains chiens se roulent sur le dos et exposent leur ventre. Les humains pensent souvent que c'est une invitation à les caresser, mais en réalité, c'est un signe que le chien se sent vulnérable en notre présence et ne représente pas une menace. À moins d'être en présence d'un chien qu'on caresse depuis longtemps et qui cherche activement l'interaction, ce comportement est en fait une invitation à maintenir nos distances.

chien mal à l'aise qui se couche sur le dos
chien qui évite les interactions et tourne le dos

8. L’ÉVITEMENT

Si votre chien détourne la tête ou la baisse, voire même s'il lève une patte en transférant son poids vers l'arrière, c'est un signal croissant que quelque chose ne va pas. Il est crucial de l'aider à sortir de cette situation.

9. LE CHIEN INQUIET

Vous pouvez repérer un chien anxieux à ses oreilles aplaties, sa bouche fermée, ses yeux grands ouverts avec des pupilles dilatées et un regard évitant qui laisse entrevoir le blanc de ses yeux (également appelés yeux de baleine ou en demi-lunes). Souvent, sa queue est entre les pattes et il transfère son poids vers l'arrière. Ce chien doit absolument être aidé ou sorti de la situation qui le rend inconfortable.

chien inquiet, queue entre les jambes
chien stressé haletant

10. LE CHIEN HALETANT

Un chien qui semble avoir chaud alors que la température n’est pas élevée et qui n'a pas fait d'effort physique récent est probablement très stressé. Ce comportement est souvent accompagné de pas rapides (pacing). À ce moment-là, le chien n'est pas disposé à apprendre ou à réagir de manière réfléchie, donc il est crucial d'agir pour l'apaiser.

11. CHIEN FIGÉ

Certains chiens figent simplement lorsqu'une situation les rend inconfortables, ce qui est souvent le dernier avertissement avant qu'ils ne passent à l'attaque. Ce comportement est fréquemment observé lorsqu'ils protègent leurs ressources. Le chien devient très tendu, la tête baissée, le regard évitant, et parfois donne même l’impression d’arrêter de respirer ! Si les personnes ou animaux autour de lui ne se retirent pas calmement ou ne font rien pour désamorcer la situation, une querelle ou une morsure est probable.

chien au langage canin figé
chien montrant les dents qui fait de la protection ou de l'agression défensive

12. POSITION DÉFENSIVE

Généralement, les humains commencent à comprendre le message ici. Le chien tente d'avertir de ne pas s'approcher, car il est anxieux ou qu'il cherche à protéger quelque chose. Il adopte une posture basse, transfère son poids vers l'arrière, recule ses oreilles, retrousse son nez et maintient un regard tendu. Il peut montrer ses dents et grogner. Il est crucial de lui accorder de l'espace et de faire appel à un professionnel pour éviter que la situation ne s'aggrave.

13. POSITION OFFENSIVE

Le chien tente de vous faire reculer. Son poids est projeté vers l’avant, son corps est tendu, sa queue est vers le haut et ses oreilles hautes sur la tête. Ses dents sont visibles et il peut faire de la piloérection (les poils de son dos sont soulevés afin d’avoir l’air plus impressionnant).

chien avec piloérection qui en en mode attaque ou agressivité offensive

SALUER UN CHIEN

Le dernier point sur le langage canin que je souhaite aborder dans cet article concerne en fait un comportement humain. En tant qu'humains, nous avons l'habitude de regarder les gens dans les yeux, de leur faire face, de les toucher et de leur serrer la main pour les saluer. Chez les chiens, c'est tout le contraire. S'il y a une chose que j'aimerais que tout le monde sache, c'est la manière adéquate de saluer un chien.

Nous avons tous naturellement le réflexe d'avancer la main pour caresser la tête du chien ou pour le laisser nous sentir. Eh bien, ces deux gestes sont à éviter complètement ! Si un chien est clairement sociable et désire interagir, laissez-le venir à vous. Au lieu de le caresser sur le dessus de la tête, optez pour des caresses sur le poitrail ; il appréciera davantage.

Si le chien est méfiant, plutôt que d'avancer la main pour qu'il la sente, restez immobile et détournez le regard. Idéalement, accroupissez-vous de manière détendue, sans faire face au chien, et laissez-le vous inspecter sans bouger. C'est la meilleure manière de lui inspirer confiance, et ainsi, vous ne risquez pas de vous faire mordre la main que vous auriez tendue pour être sentie. Ce qui est tout aussi important est de ne pas se pencher au-dessus du chien, généralement, les animaux n'apprécient guère qu'on se retrouve par-dessus eux. Mieux vaut se pencher pour se mettre à leur hauteur.

Évitez également d'offrir de la nourriture directement dans vos mains au chien. Si vous souhaitez utiliser de la nourriture pour créer une bonne association, lancez-la plutôt derrière le chien pour éviter qu'elle ne serve d'appât. Le chien doit avancer vers vous parce qu'il se sent en confiance, et non pas dans l'optique d'obtenir de la nourriture.

homme qui salue un chien adéquatement

UN MONDE SANS FIN

Étudier le langage canin est une quête sans fin. En observant les animaux, vous affinerez toujours vos compétences à les décoder. Vos relations avec les animaux ne pourront qu'en être enrichies au fil du temps. Si le sujet vous intéresse, je vous recommande vivement les ouvrages suivants pour approfondir vos connaissances.

Voici un livre superbement illustré par Lili Chin et disponible en français: Le langage du chien

Un autre bouquin, avec des photos magnifiques, très complet par Brenda Aloff: Canine Body Language

Et pour terminer, un site ludique rempli d'informations intéressantes, mais en anglais uniquement malheureusement: ispeakdog.org

Partagez cet article
© 2024
Centre d'éducation canine - Canilogique - Tous droits réservés
créé en collaboration avec 8b-web

Maternelle disponible en tout temps! Prochains cours d'obéissance (base: autocontrôle) → samedi 3 août 10h20

X

Les consultations à domicile sont disponibles pendant les vacances! Ce moment plus relaxe est idéal pour régler les petits problèmes de Fido.

X