Mon chien a besoin d’un psy ou d’un prof?

Image
Raphaël Pépin
Raphaël PépinEnseignant diplômé et consultant en comportement canin professionnel certifié
Si on vous posait la même question pour votre enfant, la réponse vous semblerait probablement beaucoup plus évidente, parce que ces professions sont très différentes l’une de l’autre dans notre esprit. Cependant, quand vous faites appel à un professionnel du domaine canin, savez-vous si vous avez besoin d’un éducateur canin ou d’un consultant en comportement? Bien que souvent confondus, ces deux métiers sont bel et bien distincts. Cette confusion règne même chez les professionnels, mais plus particulièrement du côté des francophones. En anglais, les termes “dog trainers” et “behavior consultants” sont bien campés et définis. Les intervenants certifiés affichent clairement leur domaine d’expertise puisque le processus de certification est spécifique à chacun des métiers en raison des différences majeures du travail effectué sur le terrain. Par contre, la francophonie est beaucoup plus créative…
Éducateur, dresseur, coach, intervenant, entraîneur, comportementaliste, maître-chien, rééducateur, psychologue canin, spécialiste en comportement, il n’y a de limite que l’imagination. La profession n’étant pas réglementée, chacun peut se nommer comme il le désire, mais comment espérer qu’un client s’y retrouve?
 
Nous sommes encore bien loin du jour où la profession sera encadrée, mais harmoniser l’appellation des professionnels du domaine canin parait essentiel, ne serait-ce que pour se comprendre entre collègues et pour aider les clients à s’y retrouver.
 
Voyons un peu ce que proposent les pays anglophones où les différentes spécialités semblent mieux définies.
This image for Image Layouts addon

Éducateur canin (en anglais “dog trainer”):

L’éducateur canin est l’équivalent chez l’humain de l’enseignant. Il travaille avec les chiots dès leur plus jeune âge pour contribuer à leur socialisation. Il leur apprend à cohabiter en harmonie avec les humains en leur enseignant les comportements de base essentiels, dont les bonnes manières.
Il œuvre à la prévention des problèmes de comportements et modifie les comportements qui sont dus à un manque d’éducation, d’enrichissement ou à un mauvais apprentissage. Il peut également enseigner des sports canins, offrir de la pension éducative, entraîner des chiens d’assistance, donner des cours de groupe, offrir des consultations privées, travailler de pair avec une équipe de vétérinaires ou de toiletteurs, et bien plus encore. Certains intervenants qui n’ont pas nécessairement les connaissances d’un éducateur canin, mais qui sont spécialisés dans une tâche précise, par exemple un sport canin, seraient plutôt des entraîneurs.
This image for Image Layouts addon

Consultant en comportement canin (en anglais “behavior consultant”)

Le consultant en comportement est l’équivalent chez l’humain du psychologue. Sa clientèle principale sont les chiens chez qui l’on doit changer une émotion face à une situation donnée lorsqu’elle génère de l’agressivité, de la peur, de l’anxiété ou quand ses comportements sont inhabituels ou anormalement intenses.
Le consultant en comportement canin offre principalement des services de consultation privée, car il s'affaire à corriger une problématique bien précise chez un individu en particulier.
This image for Image Layouts addon

Vétérinaire en médecine comportementale (en anglais “veterinary behaviorist”)

Le vétérinaire spécialisé en comportement animal serait l’équivalent chez l’humain du psychiatre. Il se concentre sur les problèmes du comportement, mais il est en mesure de poser un regard médical en raison de sa formation en médecine animale.
Par exemple, lorsque le problème de comportement est lié à un trouble du système endocrinien ou lorsqu’il est d’une intensité extrême ou atypique pour l’espèce. Il est le seul à pouvoir prescrire de la médication pour soutenir une thérapie comportementale. Le consultant en comportement travaille régulièrement de pair avec un vétérinaire spécialisé en comportement pour bonifier ses interventions ou quand la problématique dépasse son champ d’expertise.

Pourquoi délimiter les fonctions desÉducateurs caninsConsultants en comportement?

Pourquoi délimiter les fonctions des éducateurs canins et des consultants en comportement?

Tout comme le psychologue et le professeur, l’éducateur canin et le consultant en comportement canin possèdent des outils similaires et des connaissances communes. Un professeur se doit d’avoir des connaissances de base en psychologie et un psychologue doit connaître des méthodes efficaces pour enseigner. Cela ne veut pas dire que leurs rôles sont interchangeables pour autant. Les études nécessaires sont différentes et surtout, l’un n’est pas supérieur à l’autre. Ils ont des tâches, des rôles, des forces et des approches bien différentes. Ils travaillent fréquemment en collaboration, chacun suggérant les services qui reflètent leurs intérêts, compétences et expertises.

Il est fréquent que les formations dans le domaine canin englobent les deux rôles. Mais s’agit-il vraiment de la meilleure approche pédagogique d’amalgamer les deux cours? Est-ce que nos universités formeraient d'emblée des enseignants-psychologue? Bien que ces professionnels seraient définitivement convoités, la formation nécessaire deviendrait ou bien très longue, afin de couvrir l’intégral des deux formations, ou elle serait condensée et moins spécialisée, diplômant ainsi des demi-psychologues/demi-enseignants. 

Si les universités ne font pas ce choix, c’est qu’il est plus profitable de faire équipe plutôt que de créer un super intervenant. Pourquoi donc ne pas opter pour cette formule pour les intervenants du domaine canin? L’idée de favoriser la spécialisation dans un domaine précis pour ensuite jumeler ses forces à celles d’autres intervenants semble être un gage de réussite et une option gagnante.

Bien entendu, la ligne n’est pas toujours tracée clairement, mais un intervenant qualifié et honnête devrait être en mesure de référer ses clients vers le bon service si jamais la problématique rencontrée ne fait pas partie de ses spécialités.

Alors, votre chien a besoin d’un psy ou d’un prof?